Le baiser de l'ange

Une petite histoire …. qui en dit long:
LE BAISER DE L’ANGE:

Il est nécessaire et de notre devoir en tant que  thérapeute, d’expérimenter nos techniques de soins , heureuses ou douloureuses mais  salvatrices par nous- même ,pour  avancer personnellement et pouvoir les transmettre et les faire pratiquer à autrui en toute connaissance d’un vécu personnel ;

Un jour donc ,j’écoutais, seule chez moi,allongée sur le sofa, une séance audio pour développer la « confiance en soi ». Je « vivais  » (la »vivance » d’ Alfonso Caycedo, père de la sophrologie, le » ressenti « ) cette séance de développement personnel qui consistait ,en état de relaxation, à aller chercher dans sa mémoire tout ce que nous avions fait de »positif », de réussites dans notre vie pour nous renforcer et atteindre un objectif donné …

J’écoutais ce qui allait sortir de cet état de relaxation guidée…

Au début rien ,ou  pas grand chose en tout cas: mon permis de conduire, ma première descente à bicyclette, mon brevet, le BAC…et puis sollicitée par la voix insistante du guide et sa musique de film à grand spectacle, commença à sortir du chapeau de magicien un chapelet de mes démarches invraisemblables, abouties ,osées, poursuivies dans la persévérance ,dans l’obstination parfois, le courage souvent, vent debout ,

Je me revoyais à 25 ans  partir seule en Calédonie, mon petit diplôme d’infirmière tout frais en poche ,à l’autre bout du monde , sans le sous, sans y connaitre personne, à peine deux adresses données à la va-vite par de récentes collègues de travail ,avec un contrat de travail » pourri » en poche, et les 25 kilos de bagage autorisés en avion…. ,

Puis toute cette tranche de vie défila, l’arrivée à  la « Tontouta »aéroport de Nouméa,  , mes aventures aériennes, sub-aquatiques , requin- baleine immense défilant devant moi,ou cette  tortue marine suivie à coup de palmes feutrés, mémorables plongées sur le récif calédonien ,puis sur le voilier « Ouvéa » , le grand récif sud, les amis ..

 je revivais , revibrais, devrais-je dire,   tout ce positif….

Puis mon retour en France, sur notre petit voilier notre « Ulysse »à Itaque , le rêve familial, mari et enfant et bien d’autre aventures encore

 Tout, tout, tout défilait devant moi en me faisant vibrer d’émotions , toute ma vie faite de mes mille expériences heureuses et aventures différentes ,bonheurs artistiques,

belles rencontres  ,voyages dans tous les éléments , câlins à l’enfant…

puis mes grands virages , mes multiples formations de reconversions professionnelles en thérapies diverses , sans peurs ou plutôt malgré mes peurs…

 Je me voyais vivre comme poussée par une force énorme , inébranlable,  un flux de vie unique puissant comme un jet stream.

mouvement positif  contre lequel on ne peut pas lutter, qu’on ne peut que suivre et  nager dans son sens , qui vous porte sans trop vous laisser le choix.

« Ma fille tu es tombée dedans, maintenant  nage de toutes tes forces et vis cette grande aventure »,  comme le » Némo » de Disney !

Puis Pour finir  je me vis ,en petit  ange insolite ,formé d’un cône de carton bristol blanc des Noëls de mon enfance ,des  ailes plates collées dans le dos, suspendu en l’air comme une araignée à son fil, observant serein ,dans la nuit , un pont se construire entre les deux berges d’une vallée profonde et sombre; le spectacle était aussi étrange que féerique, le petit ange de papier blanc éclairé de l’intérieur  observait dubitatif, ce spectacle insolite qui s’opérait devant lui .

À question dans ma tête : »Mais que signifiait ce pont en construction? »

Réponse immédiate dans ma tête : » Dans ma lettre de motivation envoyée la veille à l’Idyt,( ma future proche école de formation en yoga -thérapie), j’avais écrit : la yoga -thérapie: enfin ce lien thérapeutique entre l’Orient et l’occident, un lien entre les deux pôles de mon Être : la yoghini  professeure de yoga et  l’infirmière occidentale ».

Mon tout dernier projet était là devant moi , en pleine construction: du bel ouvrage! je savais que je serai acceptée et que j’allais être heureuse  de faire ces études qui m’allaient si bien.

Un ange passe…ou plutôt reste…

Puis la musique s’arrêta,la voix se tut, des larmes de joie coulaient abondamment de mes paupières closes ….

Quand je sentis… une sensation bizarre… comme du papier qu ‘on chiffonnait dans la profondeur de mes lèvres…… émergeant doucement…. et venir éclore en surface…. comme un  baiser délicat déposé sur ma bouche ….

Séquence émotions,seule dans ma demeure , mes joues s’inondaient de larmes de joie,offerte par  ce » baiser de l’Ange » , en remerciement sublime et aimant  à cette vie si remplie déjà…. baiser  qui dut demander à cette subtile Énergie incarnée, bien des efforts pour venir froisser la chair de mes lèvres pour finir par me donner la sensation d’un baiser venu d’ailleurs!

Merci de tout  cœur à mon Ange, de tout ce cœur sur lequel, me semble t-il, nous pouvons agir en communion ,de concert, l’une de la matière , l’autre de sa vibration subtile de vie .Alors c’était donc cela, être »alignée » sur mon axe de vie : le corps vibrant , le cœur aimant et aimé par notre âme incarnée, connectée à ‘Être suprême, la Source

.Moment  d’une intensité rare,mais… de moins en moins rare .

yoga signifie: le lien.

LA QUESTION : Qui est dedans?

et  Y a t ’il un dehors?

Maintenant, je sais que non ,que tout est crée par de dedans, que nous ne cessons de projeter nos états intérieurs, créés par nos émotions, vibrant dans notre matière et que nous créons ce monde autour de nous et je sais que celui qui crée n’est pas la matière elle -même,la dénommée Solange(pas par hasard)  mais bien ses énergies subtiles qui l’habitent pour la faire vivre , vibrer plus haut , toujours plus haut vers ses fréquences subtiles et faire l’expérience de la matière  dans son corps de chair et ses 5 sens , pour saisir ce monde totalement inaccessibles aux énergies subtiles.ou alors contre d’énormes efforts et sacrifices en descendant en vibration jusqu’à devenir cette matière  brute .

 

Considérons Einstein et sa  théorie onde/ corpuscule:

Nous sommes à la fois ondes et corpuscules, tantôt dans un état , tantôt  dans l’autre, et même les deux à la fois . et si la corpuscule est sédentaire dans la matière  lourde donc peu mobile , l’onde elle, est dans son nuage de probabilités partout à la fois .Elle voyage plus vite encore que  la vitesse de la  lumière, sa  sœur, ondulatoire aussi …

Nous sommes à la fois matières et énergie( quantique)

Si nous savons déjà « soigner » la matière,avec plus ou moins de bonheur et de technologies , nous sommes aux portes de nouvelles thérapies dites » quantiques »;

Ses soins quantiques, vibratoires donc, pour  nous soigner par le travail sur nos énergies vibratoires…  Médecine de demain , celle  que nos anges intérieurs nous révèlent dès que nous sommes prêts à les entendre, soignant et soignés.

 En tout cas ,il y a des baisers d ‘Ange qui aident à y croire et à avancer . Pour le meilleur pour tous, ou  très probablement la dérision dubitative pour d’autres .

 Moi j’y crois et je travaille dans ce sens, avec mes sens, tous mes sens , le sixième y compris…qui grandit grandit grandir en moi de plus en plus….

Praticienne en sophrologie et yoga-thérapie, je suis ex-infirmière mais non médecin, non conventionnée, exerçant hors cadre réglementé et dont la consultation ne donne pas droit à un remboursement par l'Assurance Maladie. Je ne peux en aucun cas vous demander d'arrêter ou de suspendre le traitement prescrit par votre médecin traitant, ni vous prescrire quelque médicament que ce soit. Mais votre pratique pourra entraîner une amélioration de votre santé et par là permettre un réajustement de vos traitements en cours par votre médecin.

Cabinet Solange Delahaye Arrinda
31 Rue de la Cateline - Ecuelles
77250 Moret-Loing-et-Orvanne
06 61 13 15 92
solangedelahaye@gmail.com